Automation, ajuster la courbe de progression d'une enveloppe de volume.

Accueil Forums REAPER Automation, ajuster la courbe de progression d'une enveloppe de volume.

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Alexis, il y a 4 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #317

    Alexis
    Admin bbPress

    Salut à tous.

    Question reçue par courriel à laquelle je réponds ici. D’autres pourraient aussi se la poser :

    Comment infléchir à la hausse ou à la baisse, une courbe d’automatisation entre deux points à la progression linéaires.
    Dit en terme moins barbares, si pour une enveloppe de volume, le son remonte trop vite, comment ralentir la hausse du son ?

    1. ON active l’enveloppe de volume avec CTRL+ALT+V.
    2. Avec CTRL+L en focus sur la piste, on choisit l’enveloppe sur laquelle on souhaite intervenir.
    3. Sur la ligne temporelle, on se place précisément à l’endroit où l’on souhaite que débute la progression et on place son premier point. Pour conserver le volume de la piste, on peut faire MAJ+E. Si on veut entrer une autre valeur, on presse ALT+MAJ+E.
    4. Sur la ligne temporelle, on se place à l’endroit où l’on souhaite que prenne fin notre progression. Avec ALT+MAJ+E, on peut alors inscrire un nouveau point à la valeur cible désirée. Si le point de départ est bien réglé sur Linéaire, la progression se fera du point d’entrée au point d’arrivée de manière constante.
    On peut passer en revue les options des points en se mettant en focus dessus et en refaisant ALT+MAJ+E.
    5. Maintenant, si on veut altérer la progression, il suffit d’ajouter un nouveau point entre les deux points pour influer sur la courbe de l’enveloppe.
    6. Dans le cas où on souhaite baisser le son d’une musique durant une voix, on utilisera probablement quatre points. Un premier pour indiquer où commence la baisse. Un deuxième à la valeur maximale de la baisse, à peine quelques millisecondes après le premier. Un troisième à la même valeur que le point deux, vers la fin de la voix pour amorcer une remonter. Un dernier, quelques millisecondes après le troisième, pour indiquer la cible à atteindre en terme de décibel et rétablir le volume initial de la piste musique.

    A noter que cette explication fonctionne de manière égale, peu importe l’enveloppe sur laquelle on intervient.

    Bonne automation !

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.