Catégories
CommentFairePour

Comment Faire Pour… EP05 : moduler la vitesse de lecture de son projet ?

Ce titre, modérément excitant ne rend pas justice au contenu de l’épisode qui est une véritable merveille. Ici, on démontrera qu’il est très simple de modifier des variations de vitesse de lecture au sein de son projet, comme si on avait enregistré un bon vieux disque vinyle qu’on aurait ralenti ou accéléré. Cela, sans plugin s’il vous plaît.

 A noter :

1. Pour rappel, on bascule entre les enveloppes armées avec CTRL+L.
REAPER étant sensible au contexte, il suffit de faire CTRL+A / CMD+A une fois sur un point d’enveloppe, pour tous les sélectionner ainsi que je le fais dans cet épisode.

2. Pour convertir mon objet MIDI en audio, la commande utilisée est <Item: Apply track/take FX to items (multichannel output)>. Elle a pour effet d’ajouter une prise supplémentaire à l’objet. Pour basculer entre les différentes prises d’un objet, T / maj+T.
Cette façon de faire comporte l’avantage d’être non destructive et permet de basculer d’un take à l’autre à volonté

P.S. : Laches ton com’ et suis-moi sur Twitter Bro’ …

7 réponses sur « Comment Faire Pour… EP05 : moduler la vitesse de lecture de son projet ? »

Hello, tout d'abord merci car très intéressant et sympa de ta part les tutos ^^
Euh par contre tu nous as pas tout dit, que notamment il fallait faire un petit control+shift+l pour pouvoir ensuite faire mumuse avec nos points d'enveloppe! J'ai cherché pendant Environ 3000 ans avant de trouver 😛
Sans quoi j'étais québlo dans la reproduction du tuto ^^

Mais encore une fois merci, il est dors et déjà clair pour moi que je vais migrer à reaper, jaws + sonar 8.5 c'est terminé… Reaper + nvda semble bien plus rapide et moins gourmand en resources ^^

Salut Julien,
J'ai mis le texte de l'article à jour pour préciser comment se déplacer entre les enveloppes armées. C'est vrai que je n'en fais pas état dans ce podcast. Je partais du postulat que l'épisode sur les enveloppes était acquis pour s'attaquer à celui-là, mais enfin comme je redonne d'autres commandes, j'aurais pu en faire autant pour celle-ci. Merci pour ta vigilance.
Oui, indéniablement, REAPER est extrêmement léger. Content qu'il te convienne. Bonne transition !

Sous Windows, Reaper 5.941, j'ai cherché un moment à ouvrir le menu contextuel sur la piste master, avant de comprendre qu'il faut aller chercher dans le menu "pistes", ou "tracks". Mais peut-être ai-je mal écouté. Vraiment merci beaucoup pour ce super travail, j'avance dans ma découverte de Reaper en grande partie grâce à toi, et je me régale. Fabrice

Salut Fabrice,
Pour faire apparaître la piste master, tu peux aussi utiliser la combinaison Ctrl+Alt+M. Si j'ai bien compris ce qui t'a bloqué un petit temps.
Bonnes compos à toi !

Ok, je viens de réécouter le podcast puis de faire le test. Effectivement, le menu contextuel n'apparaît plus en se contentant de presser application sur cette piste. Il faut à présent y ajouter la touche Ctrl, ou passer par la barre de menu générale comme tu l'as fait. Aaaahhhh, les mises à jour.

Pour ralentir ou accélérer la vitesse sans modifier la hauteur, on peut aussi utiliser l'enveloppe de tempo, ALT+T pour la rendre visible sur la piste master, CTRL+L pour la sélectionner. On crée ensuite un premier point qu'on définit par C ou maj+C, (j'ai pas encore compris la différence entre les deux raccourcis). Dans la boîte de dialogue d'édition de ce premier point, on coche la case : "transition progressive du tempo jusqu'au prochain marqueur". On crée le second point plus loin dans le projet avec un tempo plus rapide ou plus lent, et le tour est joué. Ne pas oublier de créer un 3ième point pour indiquer de revenir au tempo original si nécessaire.

Hello Fabrice. Oui, là dans le cadre de cet épisode il s'agissait plutôt de montrer l'effet tapestop qui en passe forcément par la modification de la hauteur tonal en conjonction de la modification du tempo.
Cela dit, si l'on souhaite simplement modifier son tempo, on peut faire comme tu le proposes avec MAJ+C et C, sans même afficher ni la piste master, ni l'enveloppe de tempo. Sur n'importe quelle piste, tu pourras poser des marqueurs de tempo, au même titre que tu poserais des marqueurs standards. MAJ+C sert à en insérer un premier, C sert à l'éditer. Si tu t'éloignes de ton marqueur et que tu presses C, la touche sera sans effet. Mais elle fait un peu doublon, parce que MAJ+C peut aussi servir à éditer ton marqueur lorsque tu te trouves dessus. Pour te déplacer de marqueur en marqueur de tempo, tu peux utiliser les commandes Maj+$ et Maj+² .
Autrement, on peut passer par l'enveloppe de tempo, qui revient à afficher la piste master, à faire apparaître ainsi que tu le disais l'enveloppe avec ALT+T, à la mettre en focus avec CTRL+L puis à te déplacer entre ses point avec ALT+J et ALT+K.
On insérera des points de la manière traditionnelle avec ALT+Maj+E. On choisira la courbe de modification du tempo via les formes de l'enveloppe entre chaque point. A noter que celui qui détermine la courbe est le point qui précède le changement de tempo cible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *